Entre 12 et 18 mois, votre petit bout de chou sera plus sensible à la propreté et manifestera une envie de baisser son pantalon ou d’enlever sa couche. C’est justement à cet âge là que vous devez prendre l’initiative de lui apprendre la propreté. Pour un apprentissage facile et sans stress, vous pouvez très bien adopter la méthode de Montessori.

L’apprentissage de la propreté chez l’enfant avec la méthode montessori !

D’après Montessori, il est inutile de mettre votre enfant sous pression pendant son apprentissage de la propreté. Pour qu’il puisse avoir confiance en lui durant cette période, parlez-lui ouvertement. Laissez-le ensuite agir de sa propre volonté et ne le grondez pas en cas d’accident. En effet, cela pourrait le décourager. De manière générale, la méthode Montessori encourage l’autonomie de votre enfant !

Afin d’aider l’enfant à mieux assimiler les bonnes actions, laissez-le observer. C’est grâce à l’observation que votre petit chéri pourra ensuite reproduire les gestes d’aller au petit coin, de s’essuyer et de se laver correctement les mains. Le comparer avec les autres enfants de son âge est aussi à éviter, car la capacité de chacun est différente.

Préparez son environnement

L’environnement de votre enfant doit être favorable à l’apprentissage. Pour l’encourager à faire ses besoins sur le pot, placez ce dernier en permanence dans le même endroit. Vous pouvez aussi l’encourager à faire pipi et caca dans les toilettes en mettant son pot juste à côté.

En voyant les toilettes inutilisées, il sera curieux de connaitre son utilité. Vous pourrez ainsi lui apprendre à s’en servir. Pour un apprentissage parfait, il est aussi conseillé d’attirer son attention avec un endroit parfaitement propre. Enfin, adapter l’environnement de la maison avec celui de la garderie est aussi nécessaire.

Changez sa routine !

Imposer une routine à votre enfant durant sa période de propreté s’avère être efficace. Grâce à cela, votre chérubin aura un point de repère et pourra apprendre plus facilement. Pour le bon déroulement de cette période, vous devez fixer les heures d’aller au pot (avant et après la sieste, la crèche, le déjeuner…).

Si avant votre tout petit faisait ses besoins n’importe quand, il devrait désormais suivre le rituel tout au long de cette phase. Ceci lui permettra de mieux comprendre le concept du pot et d’adopter petit à petit les bons comportements.

Mettez l’accent sur la satisfaction intérieure !

Ce point est d’une importance capitale pour un apprentissage de la propreté avec Montessori réussi. Vous ne devez en aucun cas punir votre enfant parce qu’il a fait caca ou pipi dans sa culotte. Il n’est pas non plus conseillé de lui offrir une récompense lorsqu’il réussit à vous prévenir de son intention.

La meilleure attitude est de favoriser la satisfaction intérieure. Autrement dit, vous devez seulement le remercier de vous avoir prévenu, d’être allé aux toilettes ou d’avoir effectué ses besoins sur le pot. Vous verrez que votre bambin apprendra plus facilement à rester propre.

Une bonne hygiène est primordiale pour la santé. Afin de favoriser un bien-être optimal, incitez toute la famille à adopter les bonnes habitudes !

Catégories : Education

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *