« Je veux pas m’habiller », « j’ai pas envie d’aller au lit », « Non, j’aime pas ce jus »… Bienvenue dans la fantastique période du non, aussi appelée le Terrible Two ! C’est aux alentours de 18 mois que votre enfant sait ce qu’il veut. À cet âge et jusqu’à 3 ans, il affirme ses préférences par les protestations, les refus à répétition et les colères.

Cette crise dite des 2 ans surprend toujours les parents et parfois les horrifie. Le plus souvent, ils ne reconnaissent plus le petit ange bien sage qui s’apprête à avoir le contrôle sur sa vie. Pourtant, il doit passer par cette période de changements, un peu comme la crise de petite adolescence. Pour gérer les sautes d’humeur de votre enfant de deux ans, découvrez ces quelques conseils pratiques qui faciliteront son développement, et en même temps, favoriseront votre bien-être.

Comment gérer les crises chez un enfant de 2 ans ?

Avez-vous une fille ou un garçon de 2 ans qui pique une colère à chaque fois qu’il/elle désire quelque chose ? Sur le moment, vous aurez tendance à manifester votre autorité parentale en le/la grondant. Inutile de faire cela ! Vous allez que susciter davantage ses colères. Plutôt, vous ferez mieux de capter son intention sur un objet coloré ou lui donner une petite tâche afin d’occuper son cerveau.

L’idée est de ne pas céder à tous ses caprices. Si votre bout de chou se met à crier en public, créez une sorte de diversion afin de détourner sa colère. À son âge, cela ne va pas être difficile. Un dernier conseil, très important : apprenez toujours à garder votre calme pour mieux gérer la crise de colère incontrôlable à 2 ans.

Débriefez après la crise d’opposition

Tôt ou tard, la colère va passer et entrez en action pour revenir sur le sujet. Encore une fois, évitez de vous fâcher contre lui. Au contraire, faites en sortes que vous accordez de l’importance à ses cris, ses pleurs, ses colères… À l’âge de 3 ans, votre enfant manque encore de mots, mais vous pourrez lui demander par exemple : « Tu peux me dire ce qui est arrivé tout à l’heure ? » L’important est que vous arrivez à lui monter comment exprimer ses envies et ses besoins de manière pacifique.

Parents d’un enfant de 2 ans, vous devrez apprendre à lui parler s’il refuse de vous obéir, s’il dit toujours « non » ou s’il frappe. Peu importe les changements de comportement, vous devrez faire un petit défriefing afin d’anticiper les crises la prochaine fois. Par exemple, dites : « Si tu veux avoir quelque chose, dis simplement : “Je veux encore jouer à la balançoire.” Ou encore, vous pourrez le laisser choisir. Ainsi, il sentira grand et collaborera mieux.

En conclusion, la meilleure attitude consiste à accorder de l’importance à ses émotions. C’est ainsi que vous pourrez arriver à comprendre cette phase normale qu’est la crise des 2 ans. Ce n’est qu’une phase : à vous d’agir en adulte pour offrir une éducation bienveillante à votre petit chéri.

Catégories : Parentalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *