La méthode Montessori, qu’est-ce que c’est ?

Qui a dit que la pédagogie Montessori était uniquement réservée aux écoles ? Vieille d’une centaine d’années, cette méthode éducative trouve aujourd’hui sa place au sein des foyers. Vous désirez par-dessus tout que votre bout de chou se développe de façon harmonieuse ? La prunelle de vos yeux a du mal à s’adapter à son environnant et à gérer ses émotions ? Il serait peut-être temps de laisser de côté les techniques d’éducation avant-gardiste et d’expérimenter une toute nouvelle méthode : la méthode Montessori.

La méthode Montessori en quelques mots

Vous l’ignorez peut-être, mais à l’origine, la pédagogie Montessori a été pensée pour les tout-petits atteints de déficience mentale et de troubles psychologiques. Au fil du temps, les spécialistes l’ont améliorée et adaptée au goût du jour. Résultat : les établissements scolaires ne sont plus les seuls à en profiter. Les parents peuvent également recourir à cette méthode dite alternative pour permettre à leurs enfants de se développer physiquement et mentalement.

Cette méthode éducative a fait ses preuves depuis son apparition au début du XXe siècle. Revenons sur son origine : née en 1870, Maria Montessori est la précurseure de la méthode Montessori. Tout au long de sa carrière, elle s’est positionnée comme une fervente défenseure du droit des enfants. Au début du XXe siècle, cette pédagogue a créé en plein cœur de San Lorenzo un quartier défavorisé de Rome, « un laboratoire de recherche pédagogique » où elle a développé les fondements de la méthode Montessori. Ce concept novateur consiste à observer les enfants et les laisser évoluer à leur rythme.

Les 3 axes essentiels de la méthode Montessori

Vous avez souvent entendu parler de la méthode Montessori, mais jusqu’à aujourd’hui, vous ne savez pas de quoi il en ressort exactement. La première chose que vous devez retenir est que cette technique d’apprentissage s’articule autour de trois points essentiels.

En effet, la pédagogie Montessori a pour but de :
  • responsabiliser l’enfant ;
  • stimuler ses capacités intellectuelles ;
  • le rendre autonome, autant dans ses mouvements que dans ses décisions.
Chaque ouvrage les exprime différemment. Pour notre part, nous estimons qu’adopter cette méthode, c’est donner à votre bout de chou l’opportunité de se construire en adulte. Par exemple, l’autonomie de l’enfant est stimulée en lui apprenant la propreté ou la lecture !

Comme vous pouvez le constater, ce concept ne s’applique pas seulement dans les écoles. En tant que parent, votre rôle consiste à accompagner votre chérubin dans sa croissance et son épanouissement. Quoi de plus efficace que cette méthode d’éducation alternative ?

La parentalité positive et la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori et la parentalité positive possèdent un point commun. Toutes deux tendent vers une éducation bienveillante des enfants. Grâce à ces approches, vous pouvez facilement appréhender les réactions de vos enfants. Vous saurez quoi faire s’ils ne vous écoutent pas.

Vient alors la question fatidique : comment appliquer la méthode Montessori chez soi ? Vous pouvez commencer par lui aménager un espace de jeux Montessori. Le but est de le mettre dans l’ambiance. Sa chambre sera bien évidemment l’emplacement idéal. Pensez également à remplacer le lit à barreaux par un lit au sol. L’idée paraît effrayante, car l’enfant peut ne pas être en sécurité. Mais, vous serez étonné de voir à quel point votre enfant s’y adaptera rapidement.

Ressources :

La pédagogie Maria Montessori expliquée en 3 minutes –  Youtube

Montessori : Reportage dans une école Montessori – Doctissimo

Catégories : Parentalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *